3 randonnées incroyables à faire à Madère

On commence dès aujourd’hui cette série d’articles sur Madère par quelque chose que j’adore et qui est incroyable sur cette île : la randonnée !

Madère ? Petit archipel à l’ouest du Maroc, au beau milieu de l’Atlantique et appartenant au Portugal. Sa capital ? Funchal. Sa particularité : la température y est de 19 à 25° absolument toute l’année, un éternel printemps. Le temps est donc propice à la rando puisqu’il ne fait jamais trop froid, ni trop chaud. Et puis, sa géographie aussi : Madère est, comme je l’appelle, « un gros caillou ». L’île volcanique est un ensemble de montagnes et de forêts, il y a donc beaucoup de relief et très peu de plages (les plages ? on en parle dans un prochain article).

Bref, c’est en partie pour ça que j’ai eu un énorme coup de cœur pour l’île. Et jusqu’aujourd’hui, je considère que ce séjour à Madère reste mon voyage préféré !

Au programme aujourd’hui :

  • 1# Pico de Ariero (et Pico Ruivo) : un lever de soleil au dessus des nuages sur les points culminants de l’île
  • 2# Calhau de Lapa (peu connue, insolite) : quelque 700 marches à descendre pour accéder à l’océan
  • 3# Levada de 25 fontes Fall (connue, populaire) : la randonnée des 25 cascades, le long des levadas

Avant de parler rando, si ça vous intéresse, vous pouvez regarder l’intégralité de nos aventures sur l’île dans ce vlog en deux parties sur Youtube :

1# Pico de Arieiro (et Pico Ruivo) : un lever de soleil au dessus des nuages sur les points culminants de l’île

Pico de Arieiro, 3e plus haut pic de l’île et spot rêvé pour voir un magnifique lever de soleil… au dessus des nuages ! Et promis, je n’ai jamais vu un lever de soleil aussi beau de toute ma vie. En même temps, à 1 818m d’altitude, il y a de quoi être époustouflé.

A moins d’une demi-heure de Funchal, la Capital, vous pouvez accéder au pic en voiture ou en scooter. Il vous suffit de marcher quelques minutes pour accéder au point de vue. D’ailleurs, il en existe deux : côté vallée, ou vous pouvez voir le jour se lever sur les montagnes et côtés océans (celui qui vaut, selon moi, vraiment le coup), où l’on peut voir le soleil se lever au dessus d’une nappe de nuage.

Levé de soleil Pico de Arieiro, Madère

Une 100aine de personnes s’y réunissent chaque matin. Ne vous en faites pas, c’est tellement grand qu’on ne se rend même pas compte du monde qu’il y a. Moi qui déteste les endroits blindés, d’ailleurs, j’ai trouvé ça tellement beau que toutes ces personnes soient là, si tôt, pour admirer en silence le soleil se lever. Un moment vraiment magnifique.

Nous avons commencé voir le soleil se lever lorsque nous montions au pic, on a accéléré pensant être en train de rater le début. En fait, le soleil avait bien commencé à se lever au dessus de l’océan mais, une fois arrivé en haut, il n’était pas encore passé par dessus les nuages. Et le voir apparaître était vraiment très beau, sans parler des couleurs dorées, et de l’humeur dans laquelle ça nous plonge dès le matin et ce, pour toute la journée. C’est si apaisant.

Levé de Soleil, Pico de Arieiro, Madère

Conseil : bien checker la météo avant, jusque la veille au soir car celle-ci est extrêmement changeante sur l’île. Et, entre nous, ce serait dommage de se lever si tôt pour ne voir que du brouillard !

Important : si vous y allez en scooter, comme nous, pensez à prendre un bon pull et surtout des gants ! En effet, à cette heure et à cette hauteur, il fait extrêmement froid, surtout à l’allure d’un scooter. J’aurais tant aimé qu’on me le dise !

Pico de Areiro, Madère

Après avoir admiré le lever du soleil dans cet endroit magique, il est possible de commencer la randonnée vers Pico Ruivo qui est le point le plus haut de l’île et qui culmine à 1 861m d’altitude. Cette randonnée est décrite comme plutôt simple et vous prendra plusieurs heures. Malheureusement, je ne peux vous en dire plus. Je me suis blessée à la cheville au niveau de Pico de Arieiro (fun fact : vous découvrirez comment j’ai accédé au sommet pour voir le lever du soleil à temps si vous regardez la vidéo Youtube 😉 ). J’ai été si déçu de ne pas pouvoir voir Pico Ruivo et faire cette randonnée qui avait l’air si superbe ! Mais d’autres blog en parle très bien.

2# Calhau de Lapa : quelques 700 marches à descendre pour accéder à l’océan

A moins de 20 minutes en voiture de la capitale, cette mini rando de 15min allé (et au moins le double retour) a été une de mes préférés !

On commence à descendre directement à l’entrée de la rando, cachée entre quelques maisons. Puis, nous sommes arrivés rapidement près de champs où une enceinte était installée et diffusait de la musique portugaise dans toute la vallée. On a adoré l’ambiance de ce début de balade. Et, par dessus, le joli son du clocher.

Calhau de Lapa, Madère

Après avoir descendu les 700 marches (en gardant bien en tête que nous devrons les remonter), nous sommes arrivés au bord de l’océan. Face à celui ci, dans la montagne : des maisons troglodytes !

L’endroit était vraiment magnifique, même sous les nuages. Les montagnes, l’océan, les maisons, la nature et nous, juste nous (et deux canards).

Calhau de Lapa, Madère

Ces jolies petites maisons enfoncées dans la montagne sont celles de pêcheurs. D’ailleurs, on en a croisé un, sortant de l’eau avec sa combi, ses palmes et un filet remplis de pauvre petits poulpes. Il se rendait dans sa maison.

D’ailleurs, il était là au moment où j’ai glissé sur une pierre vaseuse proche de l’eau et où je suis tombée, il a du bien rire (et moi aussi -ps, si vous vous demandez si je me fais mal à chaque activité, la réponse est oui).

Calhau de Lapa, Madère

L’océan était agité et les pierres glissantes. C’était plutôt dangereux de descendre à l’eau par cet endroit. Nous avions peur de se retrouver projeté sur les cailloux à cause des vagues. On a donc fait le tour pour aller sur un ponton où une grande échelle permettait de descendre de l’eau. Une fois en bas, par sécurité, je suis tout de même restée accrochée à l’échelle. Vérifiez donc la météo avant d’y aller !

Calhau de Lapa, Madère

Après avoir passé un super moment, nous avons du nous résoudre à remonter les 700 marches. Nous étions vides d’énergie mais nous avons tout de même mis 25 minutes à rejoindre notre scooter.

700 marches de Calhau de Lapa

Je vous recommande à 100% cette petite balade, pour vous retrouver dans une endroit très peu fréquenté et magnifique, et avoir la sensation d’avoir accompli quelque chose avec les ces 700 marches.

3# 25 fontes Fall : la randonnée des 25 cascades, le long des levadas

Cette randonnée démarre à 50 minutes en voiture de Funchal, et il faut bien grimper dans les hauteurs de l’île en voiture. Nous l’avons fait en scooter, et ça fonctionne aussi.

Le départ se fait sur le parking Rabaçal, tout en haut à environ 1 250m d’altitude. Il n’est d’ailleurs pas rare d’y croiser des vaches !

Départ à 1 250m d’altitude et arrivée à 920m environ, tout ça en 4,3km.

Départ de la randonnée des 25 fontes, Madère

Vous pouvez débuter la rando directement au niveau du parking : ce que nous avons décidé de faire. Mais, vous avez également la possibilité de prendre une navette qui vous descend (et vous remonte au retour) pour vous rapprocher de quelques kilomètres (mais ça, c’est de la triche !)

Il est possible, au milieu de la rando, de faire un petit aller-retour par un chemin pour aller voir la cascade de Risco, que je recommande ! L’endroit est magnifique et le chemin n’est pas du tout difficile. Et cela permet de faire durer la balade un peu moins d’une petite heure en plus !

Cascade de Risco, Madère

Le meilleur moment pour faire cette rando : tôt le matin ou tard l’après-midi. Nous avons eu la mauvaise idée de partir en fin de mâtinée pour manger notre sandwich à la cascade : tout le monde fait ça. Il y avait vraiment trop de monde et nous n’avions même pas de place pour s’asseoir pour manger, ni pour rester devant la cascade que nous n’avons, finalement, vu que quelques minutes. Alors, oui, elle est magnifique, mais avec tout ce monde, impossible d’en profiter. C’est comme si Madère entière s’y était donné rendez-vous ce midi de septembre.

Levada des 25 fontes, Madère

La remontée fut moins difficile que ce que je m’étais imaginé, au vu de la descente. C’était dur, mais ça allait. C’est tellement plus difficile dans ce sens là : quand on commence par la descente et revient par la montée. Et pour le retour, sur cette rando, c’est clairement les deux derniers kilomètre les plus difficiles !

D’ailleurs, j’ai fais un petit vlog vidéo sur Instagram si vous voulez voir ça :

C’est tout pour ce premier article sur l’île de Madère, que j’ai tant aimé ! Dans les prochaines semaines, on pourra parler de plages, d’activités sportives ou des meilleurs spots, ça vous tente ?

En attendant, pour suivre toutes mes aventures à madère et bien d’autres, n’hésitez pas à me suivre sur Instagram : laurine_mchl

Je vous embrasse,

Laurine

Retrouver moi aussi sur Instagram :

3 commentaires sur « 3 randonnées incroyables à faire à Madère »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s